Des centaines de milliers de personnes se sont entasses sur le site dans le centre de Londres pour assister une crmonie laquelle ont particip des dirigeants et des membres de la royaut du monde entier, une fin approprie pour le monarque le plus ancien de Grande-Bretagne qui a gagn le respect de tous pendant 70 ans sur le trne.

Son cercueil drap du drapeau a t tir sur un afft de canon sur la courte distance entre Westminster Hall et l’abbaye par 142 marins, les bras lis. Une cloche a sonn et les cornemuses ont virevolt.

Un silence de mort est tomb sur Hyde Park, Londres, alors que des milliers de personnes, qui avaient pique-niqu et discut pendant des heures, se sont tues la seconde o le cercueil de la reine est apparu sur les crans rigs pour l’occasion.

Peu avant, des centaines de membres du personnel arm en tenue de crmonie avaient dfil dans un spectacle historique de kilts, de chapeaux en peau d’ours, de tuniques carlates et de fanfares.

l’intrieur de l’abbaye, des versets des critures ont t mis en musique, comme c’est le cas pour toutes les funrailles nationales depuis le dbut du 18e sicle. Parmi ceux qui marchaient derrire le cercueil se trouvait l’arrire-petit-fils de la reine et futur roi, le prince George, g de neuf ans.

La congrgation de 2 000 personnes comprenait quelque 500 prsidents, premiers ministres, familles royales trangres et dignitaires, dont Joe Biden des tats-Unis et des dirigeants de France, du Canada, d’Australie, de Chine, du Pakistan et des les Cook.

Justin Welby, l’archevque de Canterbury, a dclar la congrgation que le chagrin ressenti par tant de personnes en Grande-Bretagne et dans le monde entier refltait “la vie abondante et le service aimant” du dfunt monarque.

“Sa dfunte majest a dclar de faon clbre lors d’une mission de son 21e anniversaire que toute sa vie serait consacre au service de la nation et du Commonwealth”, a-t-il dclar.

“Rarement une telle promesse a t aussi bien tenue. Peu de dirigeants reoivent l’effusion d’amour que nous avons vue.”

Parmi la foule venue de toute la Grande-Bretagne et d’ailleurs, des gens ont escalad des lampadaires et se sont tenus debout sur des barrires et des chelles pour apercevoir le cortge royal – l’un des plus grands de l’histoire moderne de la capitale.

Ceux qui avaient camp dans les rues voisines regardaient le service sur des smartphones, tandis qu’un silence s’est install le long du Mall, l’un des grands boulevards crmoniels de Londres, alors que le service funraire tait retransmis en direct par des haut-parleurs.

Certains portaient des costumes et des robes noirs lgants. D’autres taient vtus de sweats capuche, de leggings et de survtements. Une femme aux cheveux teints en vert se tenait ct d’un homme en costume du matin alors qu’ils attendaient le dbut du cortge.

Des millions d’autres personnes regarderont la tlvision la maison lors d’un jour fri dclar pour l’occasion, la premire fois que les funrailles d’un monarque britannique sont tlvises https://www.reuters.com/world/uk/over-100-british-cinemas-big-city-screens-show-queens-funeral-2022-09-17/. Dans la grande capitale, les rues normalement animes taient dsertes.

Ben Vega, 47 ans, un infirmier des Philippines qui se tenait au fond de la foule sur un tabouret, a dclar qu’il tait royaliste.

“J’adore l’apparat. J’adore comment les Britanniques font a”, a-t-il dit. “Je suis des Philippines, nous n’avons pas cela, nous n’avons pas de familles royales. C’est un jour triste pour moi. Je suis ici depuis 20 ans. Je voyais la reine comme ma deuxime maman, l’Angleterre comme ma deuxime maison.”

INVINCIBLE

Elizabeth est dcde le 8 septembre dans sa rsidence d’t cossaise, le chteau de Balmoral.

Sa sant avait dclin et, pendant des mois, la monarque qui avait accompli des centaines d’engagements officiels jusque dans ses 90 ans s’tait retire de la vie publique.

Cependant, conformment son sens du devoir, elle a t photographie deux jours seulement avant sa mort, l’air frle mais souriante et tenant une canne, alors qu’elle nommait Liz Truss comme son 15e et dernier Premier ministre.

Sa longvit et son lien inextricable avec la Grande-Bretagne taient tels que mme sa propre famille a ressenti son dcs comme un choc.

“Nous pensions tous qu’elle tait invincible”, a dclar le prince William ses proches.

40e souveraine d’une ligne qui remonte 1066, Elizabeth est monte sur le trne en 1952, premier monarque post-imprial de Grande-Bretagne.

Elle a supervis sa nation qui tentait de se tailler une nouvelle place dans le monde, et elle a jou un rle dterminant dans l’mergence du Commonwealth des Nations, qui regroupe aujourd’hui 56 pays.

Lorsqu’elle succde son pre George VI, Winston Churchill est son premier Premier ministre et Josef Staline dirige l’Union sovitique. Elle a rencontr des personnalits majeures de la politique, du spectacle et du sport, dont Nelson Mandela, le pape Jean-Paul II, les Beatles, Marilyn Monroe, Pel et Roger Federer.

Malgr sa taille rpute de 1,6 m, elle dominait les salles par sa prsence et est devenue une figure mondiale imposante, loue dans la mort de Paris et Washington Moscou et Pkin. Un deuil national a t observ au Brsil, en Jordanie et Cuba, pays avec lesquels elle avait peu de liens directs.

“Les personnes au service de l’amour sont rares dans toutes les sphres de la vie”, a dclar Welby pendant les funrailles. “Les leaders au service de l’amour sont encore plus rares. Mais dans tous les cas, ceux qui servent seront aims et on se souviendra d’eux quand ceux qui s’accrochent au pouvoir et aux privilges seront oublis depuis longtemps.”

La cloche tnor de l’abbaye – lieu des couronnements, des mariages et des enterrements des rois et reines d’Angleterre puis de Grande-Bretagne depuis prs de 1 000 ans – a sonn 96 fois.

Parmi les hymnes choisis pour le service figurait “The Lord’s my Shepherd”, chant lors du mariage de la reine et de son mari le prince Philip dans l’abbaye en 1947.

Outre les dignitaires, la congrgation comprenait les personnes ayant reu les plus hautes mdailles militaires et civiles britanniques pour leur bravoure, des reprsentants d’organisations caritatives soutenues par la reine et des personnes ayant apport une “contribution extraordinaire” la lutte contre la pandmie de COVID-19.

DEUX MINUTES DE SILENCE

Vers la fin du service, l’glise et une grande partie de la nation se sont tues pendant deux minutes. Les trompettes ont retenti avant que la congrgation ne chante “God Save the King”. Le cornemuseur de la reine a mis fin au service avec une complainte qui s’est fondue dans le silence.

Ensuite, le cercueil a entam son voyage travers le centre de Londres, passant devant la rsidence de la reine Buckingham Palace jusqu’ l’arche Wellington Hyde Park Corner, le monarque et la famille royale suivant pied pendant la procession de 2,4 km (1,5 mile).

De l, elle sera place sur un corbillard pour tre conduite au chteau de Windsor, l’ouest de Londres, pour un service la chapelle Saint-Georges. Celui-ci se terminera par le retrait de la couronne, du globe et du sceptre – symboles du pouvoir et de la gouvernance du monarque – du cercueil et leur dpt sur l’autel.

Le Lord Chamberlain, le plus haut fonctionnaire de la maison royale, brisera sa “baguette d’office”, signifiant la fin de son service au souverain, et la placera sur le cercueil.

Celui-ci sera ensuite descendu dans le caveau royal.

Plus tard dans la soire, lors d’un service familial priv, le cercueil d’Elizabeth et de son mari de plus de sept dcennies, Philip, dcd l’anne dernire l’ge de 99 ans, sera enterr ensemble la chapelle commmorative du roi George VI, o reposent galement ses parents et sa sur, la princesse Margaret.

“Nous sommes si heureux que tu sois de retour auprs de grand-pre. Adieu chre grand-mre, cela a t l’honneur de nos vies d’avoir t vos petites-filles et nous sommes tellement fires de vous”, ont dclar les petites-filles des princesses Beatrice et Eugnie sur https://www.reuters.com/world/uk/dearest-grannie-we-miss-you-queen-elizabeths-grandchildren-2022-09-17/.

Le cercueil de la Reine Elizabeth entame son voyage vers sa dernire demeure