Test iPhone 14 Pro Max : c’est de la Dynamic !

Le 7 septembre 2022, Apple tenait sa traditionnelle keynote de rentrée. Comme chaque année, cette conférence marquait le renouvellement de la gamme iPhone, le lancement de nouvelles Apple Watch et, en 2022, de nouveaux AirPods Pro.

Alors que l’iPhone 14 Plus arrive plus tard, nous avons souhaité tester en priorité l’iPhone 14 Pro Max qui, comme l’iPhone 14 Pro, lance de nouveaux standards chez Apple. À côté, les iPhone 14 et 14 Plus s’inscrivent dans la continuité de ce que proposait la marque l’année dernière. Mais nous y reviendrons très vite dans un autre test.

Ici, c’est donc bien l’iPhone 14 Pro Max qui nous intéresse. Proposé à partir de 1 329 euros, il est l’iPhone le plus cher de la gamme. Vaut-il son prix ? Les nouveautés apportées changent-elles vraiment la donne ? Notre avis après plusieurs jours de test.

iPhone 14 Pro Max : prix et disponibilité

L’iPhone 14 Pro Max est disponible à partir de 1 479 euros (pour la version 128 Go). Comme toujours chez Apple, augmenter la capacité de stockage coûte une petite fortune. Le modèle 256 Go est ainsi disponible à 1 609 euros, celui de 512 Go à 1 869 euros. L’iPhone 14 Pro Max avec 1 To de stockage est disponible à 2 129 euros, du jamais vu sur le marché des smartphones (non pliants).

Visiblement conscient que ses tarifs sont prohibitifs, Apple met en avant ses offres de financement en 24 fois sans frais, probablement afin d’éviter les accidents vasculaires et/ou cardiaques face à la hausse des prix.

Car cette année, les consommateurs Français subissent de plein fouet les effets de l’inflation et de la dévaluation de l’euro face au dollar. Pas question pour Apple de rogner sur ses marges, les affaires sont les affaires. Ainsi, tous les iPhone 14 coûtent beaucoup plus chers que ceux de l’année dernière. Pire encore, certains modèles déjà largement rentabilisés comme l’iPhone SE voient aussi leur prix réajusté, à la hausse bien sûr. Fin de la parenthèse.

iPhone 14 Pro Max 128 Go au meilleur prix
Prix de base : 1 479 €

Voir plus d’offres

Rien ne change côté design, ou presque

Tim Cook l’a annoncé lors de la sortie de l’iPhone X, le cycle de renouvellement d’un iPhone serait désormais de trois ans. Sachant cela, on ne peut donc pas se montrer surpris de constater que l’iPhone 14 Pro Max reprend l’essentiel des lignes de son prédécesseur.

On retrouve donc un châssis en acier inoxydable avec une robe en verre mat recouverte d’une protection ultra-résistante Ceramic Shield, le tout certifié IP68 (résistance à une immersion dans l’eau jusqu’à 6 mètres de profondeur pendant 30 minutes selon la norme 60529 de la CEI).

L’iPhone 14 Pro Max est un poil plus compact que son prédécesseur : 160,7 mm de hauteur contre 160,8 mm pour 77,6 mm de largeur contre 78,1 mm. En revanche, il est un peu plus épais (7,85 mm contre 7, 65 mm) principalement à cause des nouvelles optiques photo plus grandes. Elles l’alourdissent aussi de 2 g.

Arrêtons-nous là avec cette accumulation de chiffres et venons-en à la conclusion : l’iPhone 14 Pro Max donne les mêmes sensations qu’un 13 Pro Max ou un 12 Pro Max. On utilise donc quotidiennement un beau bébé, nécessitant des manipulations à deux mains sauf si la nature s’est montrée généreuse et que vous avez à la fois des grandes mains et des talents de contorsionniste.

L’avantage de ce mastodonte est qu’il découragera les pickpockets puisque vous sentirez immédiatement une grande légèreté dans votre pantalon ou sac à main en cas de tentative de vol.

En dehors d’un nouveau coloris violet (sublime), l’iPhone 14 Pro Max n’est donc rien de moins qu’un iPhone 13 Pro Max. À un gros détail près. Sa nouvelle encoche Dynamic Island.

La grande nouveauté, c’est la Dynamic Island

© Presse-citron

C’est LA grande nouveauté des iPhone 14 Pro. Dynamic Island (mot à mot « île dynamique », on ne juge pas) a surpris tous les observateurs lors de sa présentation à la Keynote d’Apple.

Derrière ce nom se cache une fonctionnalité logicielle unique sur le marché. Cette année, Apple a décidé de réduire la taille de l’encoche qui commençait à rendre l’iPhone un peu vieillot. Les ingénieurs ont donc intégré une caméra TrueDepth 50% plus petite que l’ancienne mais tout aussi efficace.

Problème : cette nouvelle encoche n’en est plus une. Elle prend désormais la forme d’une petite pilule en haut de l’écran. Pas question pour Apple de laisser cet élément disgracieux gâcher son produit.

Comme le matériel ne peut être changé, Apple a donc sorti son armée d’UX designers afin de transformer cet élément esthétiquement discutable en atout.

Dynamic Island est en fait une fonction logicielle tirant profit du matériel. Passé maître dans l’art de l’optimisation hardware/software, Apple a donc développé un tout petit monde dans lequel l’utilisateur peut se prélasser.

Plus sérieusement, Dynamic Island permet d’interagir avec le poinçon en haut de l’écran. C’est ici que les notifications arrivent (appels, messages etc.), que les tâches en cours (jusqu’à 2 simultanément) apparaissent (par exemple la musique diffusée, les minuteurs etc.) ou que des informations contextuelles comme le guidage GPS sont centralisées. Apple ayant ouvert son API aux développeurs, les possibilités deviennent alors infinies.

Ces informations regroupées dans l’encoche peuvent, grâce à un appui long, se transformer en fenêtre pop-up donnant alors accès à plus d’informations et d’interactions, un peu à la manière d’un widget.

Dynamic Island est parfaitement intégré à l’ensemble de l’interface, avec des animations fluides et rapides. Et si nos vieilles habitudes ne nous font utiliser cette fonctionnalité que trop rarement au début de l’expérience, on y prend vite goût. Jusqu’à ne plus pouvoir s’en passer.

Avec Dynamic Island, Apple donne une leçon d’optimisation logicielle à l’ensemble de l’industrie de la téléphonie. Si aucune autre marque n’avait intégré un poinçon d’une telle taille, aucune n’avait non plus eu l’idée d’exploiter cet élément disgracieux pour en faire un outil pratique au quotidien.

Loin de nous l’idée d’alimenter la guéguerre Apple/Android, mais il n’aura fallu attendre que quelques jours pour voir fleurir les premières copies de Dynamic Island sur des smartphones Android.

Quel écran, mais quel écran !

test iphone 14 pro max qualite ecran

© Presse-citron

Quittons maintenant l’île dynamique et concentrons nous sur l’essentiel : la qualité. L’écran de l’iPhone 14 Pro Max est une pure merveille. Apple améliore une caractéristique déjà maîtrisée sur les générations précédentes.

Comme l’iPhone 13 Pro Max, l’iPhone 14 Pro Max intègre donc une dalle Super Retina XDR (reposant sur la technologie OLED) de 6,7’’ avec tout le jargon marketing auquel nous sommes désormais habitués : HDR, ProMotion (fréquence de rafraîchissement adaptative de 10 à 120 Hz) et True Tone.

Parmi les améliorations, citons une luminosité maximale annoncée à 2000 nits en extérieur (1600 nits en HDR) et, surtout, le mode Always-On que l’on peut comparer à un écran de veille pouvant afficher des informations contextuelles. Lorsqu’il est activé, la fréquence de rafraîchissement chute à 1 Hz afin d’économiser l’énergie.

Nous ne nous attarderons pas sur la qualité de l’écran, tout simplement excellente. Sur un format de 6,7’’ le plaisir est encore plus grand, notamment pour les amateurs de vidéo ou de jeu.

Et puisque rien ne vaut des données scientifiques pour soutenir de tels propos, voici les résultats de notre labo 01Lab : luminosité moyenne de 1038 cd/m2, pic lumineux en HDR à 1500 cd/m2, contraste infini et delta E de 2,87 (par défaut).

D’aucuns diront qu’Apple a un peu exagéré ses chiffres. C’est vrai mais les résultats restent tout de même très impressionnants et confirment que l’écran de l’iPhone 14 Pro Max est l’un de ses plus beaux atouts.

Qu’apporte la nouvelle puce A16 Bionic sur les iPhone 14 Pro Max ?

test iphone 14 pro max ecran

© Presse-citron

Alors que les iPhone 14 et 14 Plus héritent de la même puce que l’année dernière, les 14 Pro et Pro Max inaugurent l’A16 Bionic, gravée en 4 nm. D’après Apple, cette nouvelle puce est 40% plus rapide que n’importe quelle autre puce du marché à l’exception de l’A15 Bionic, qui ne se fait distancer que de 10%.

Vous en voulez encore ? L’A16 Bionic consomme un tiers de l’énergie des meilleures puces concurrentes pour la même puissance délivrée. Grâce à elle, les iPhone 14 Pro et Pro Max battraient donc tous les records d’autonomie (nous y reviendrons).

Quoi d’autre ? Le nouveau processeur d’image (ISP) promet d’exploiter tout le potentiel du nouveau capteur 48 Mp. Le nouveau moteur d’affichage, lui, permet d’améliorer la luminosité de la dalle, de mieux gérer la variation de la fréquence de rafraîchissement et donc de profiter de l’Always-On en consommant très peu d’énergie.

Bien évidemment, la puissance de la puce ravira les joueurs et utilisateurs exigeants. Plus qu’un véritable gain de performances (par rapport à l’A15 Bionic), l’A16 Bionic promet une durabilité incomparable sur le marché.

L’iPhone 14 Pro Max c’est aussi…

test iphone 14 pro max une

© Presse-citron

Avec les iPhone 14 Pro Max, Apple inaugure deux fonctionnalités qui ont fait grand bruit. Crash Detection, d’abord, promet d’avertir les secours automatiquement en cas d’accident de voiture (et que vous êtes inconscient).

Pour créer une telle fonctionnalité, les ingénieurs ont dû intégrer un nouvel accéléromètre capable de détecter la pression subie lors d’un impact (les fameux G). Cet accéléromètre peut donc supporter jusqu’à 256 G. Pour l’accompagner dans ce travail d’analyse, les ingénieurs ont aussi remplacé le gyroscope par un nouveau, capable d’échantillonner quatre fois plus rapidement.

Enfin, les équipes d’Apple ont effectué un millions d’heures de simulation en conditions réelles de conduite avec les modèles de véhicules les plus utilisés dans le monde. Les données d’impact reçus sur les côtés, l’avant et l’arrière ont été compilées pour développer un algorithme capable de savoir lorsqu’un choc est trop puissant pour que le conducteur soit conscient.

Une fois l’accident détecté, un appel aux urgences est lancé. Un message automatique prévient alors l’interlocuteur que vous avez eu un accident en précisant votre localisation. Dans le même temps, vos contacts d’urgence (enregistrés sur l’application Santé) sont avertis par message.

Parmi les autres technologies inédites, Apple a aussi dévoilé le SOS d’urgence par satellite. L’iPhone 14 Pro Max peut ainsi contacter les secours même lorsqu’il ne capte pas de réseau mobile ou WiFi. Cette fonctionnalité prévue pour novembre 2022 ne sera malheureusement disponible qu’aux Etats-Unis.

Enfin, soulignons que l’iPhone 14 Pro Max peut être associé à deux forfaits mobiles simultanément : un avec une carte SIM physique, l’autre via l’eSIM. Les modèles « eSIM only », une première sur le marché, n’existent qu’aux Etats-Unis.

Apple adopte un capteur photo 48 Mp sur les iPhone 14 Pro

test iphone 14 pro max qualite photo

© Presse-citron

« Enfin ! » diront certains. Apple s’est enfin décidé à augmenter le nombre de mégapixels sur son capteur principal. L’iPhone 14 Pro Max embarque donc un nouveau capteur 48 Mp pour accompagner son objectif grand-angle.

Les deux autres optiques, elles, restent identiques : on retrouve donc deux capteurs de 12 Mp, le premier associé à un objectif ultra grand-angle, le second à un téléobjectif avec zoom 3x.

En parallèle, les ingénieurs ont développé un nouveau moteur de rendu baptisé Photonic Engine. Il promet des photos de meilleure qualité particulièrement en basse lumière, ainsi que des portraits encore plus proches de ce que l’on peut obtenir avec un boîtier semi-professionnel voire professionnel.

Le capteur 48 Mp

test iphone 14 pro max capteurs photo

© Presse-citron

Ne vous fiez pas aux effets d’annonce. Si Apple met en avant un capteur 48 Mp, l’iPhone 14 Pro Max shoote bien des clichés de 12 Mp par défaut. Comme ses concurrents, Apple adopte le pixel binning, technologie permettant d’obtenir des clichés de 12 Mp plus précis à partir d’un capteur 48 Mp.

Dans de bonnes conditions de lumière difficile de voir une quelconque différence avec l’iPhone 13 Pro Max et son capteur principal de 12 Mp. Tout juste avons-nous noté des contrastes plus marqués et des couleurs plus vives. En basse lumière, en revanche, les résultats sont plus convaincants notamment parce que le capteur est 65% plus grand que celui de l’iPhone 13 Pro Max et capte donc plus de lumière.

En réalité, ce capteur 48 Mp séduira surtout les photographes semi-professionnels ou professionnels. D’abord parce qu’il est possible de choisir dans les paramètres de shooter à 48 Mp afin d’obtenir des photos plus détaillées. Cela ne se verra pas forcément sur l’écran du téléphone mais sur un logiciel de retouche, on constate en effet que les clichés sont un poil plus précis.

Surtout, pour exploiter tout son potentiel, Apple associe la capture en 48 Mp au mode ProRAW. Ce mode, cher aux photographes, permet une retouche beaucoup plus précise. Revers de la médaille : les fichiers sont très lourds (plusieurs dizaines de Mo) ce qui sature rapidement la mémoire de stockage. Si vous êtes photographes, privilégiez donc les modèles avec 512 Go voire 1 To de stockage.

Apple a également annoncé en grande pompe le retour d’un zoom 2x. Pour cela, c’est bien le capteur principal 48 Mp qui est mis à contribution, pas un capteur distinct. Attention, il ne s’agit pas d’un rognage de l’image mais bien de l’association de l’optique aux algorithmes de traitement.

Ainsi, les photos shootées avec un zoom 2x exploitent « les 12 mégapixels centraux du capteur quad pixel » explique Apple sur son site officiel. Interrogés sur ce sujet, les ingénieurs n’ont pas apporté d’éléments plus précis sur le procédé utilisé. Il faudra donc s’en contenter.

Les autres capteurs

test iphone 14 pro max appareil photo

© Presse-citron

Le reste de l’expérience photographique se rapproche énormément de ce que l’on a connu avec l’iPhone 13 Pro Max. En fait, si vous n’avez pas un iPhone 11 Pro ou Pro Max (ou plus ancien), vous ne verrez pas de bouleversements dans la qualité des images produites.

Le nouveau moteur Photonic Engine améliore un peu la qualité des photos de nuit et des portraits. Mais la différence par rapport aux iPhone 12 Pro et 13 Pro est trop légère pour justifier un achat sur ce seul critère.

Idem pour le nouveau flash, composé de neuf LEDs. S’il permet de shooter des clichés un peu plus naturels, il ne marque pas non plus une grande différence dans l’expérience photographique.

Du mieux aussi pour les selfies

test iphone 14 pro max truedepth

© Presse-citron

Apple n’a pas oublié les amateurs de selfies. La caméra TrueDepth s’améliore et intègre désormais une optique composée d’un autofocus. L’ensemble des ajustements – dont l’intégration d’un nouvel objectif (f/1,9) – permet d’améliorer de 38% la qualité des photos en basse lumière.

Comme le capteur principal, celui-ci n’améliore pas drastiquement les clichés pris dans les meilleures conditions. Il est vrai en revanche que les selfies capturés en basse lumière (plus particulièrement le mode portrait) sont bien plus convaincants.

Et la vidéo ?

test iphone 14 pro max vs 13 pro photo

© Presse-citron

Toujours prompt à faire les yeux doux aux vidéastes, Apple améliore encore sa copie avec l’iPhone 14 Pro Max. Si la qualité des vidéos est assez proche de ce que l’on obtient avec un 13 Pro Max, deux nouveaux modes améliorent encore l’expérience.

Le premier, vous le connaissez, puisqu’il s’agit du mode Cinematic (vous savez celui qui rend l’arrière-plan flou, comme sur les portraits). Alors que nous devions nous contenter d’une qualité Full HD avec l’iPhone 13 Pro Max, l’iPhone 14 Pro Max est capable de filmer avec ce mode en 4K à 30 im/s ou 24 im/s, le tout en Dolby Vision HDR. Par ailleurs, le nouvel algorithme gère mieux le détourage, bien plus précis dans le traitement des cheveux et des lunettes notamment.

Mais le plus impressionnant est sans aucun doute le nouveau mode Action. Ce dernier permet de filmer des sujets en mouvement. Pratique pour suivre des sportifs, tourner des scènes d’action au smartphone (comme des courses poursuite) etc. En activant ce mode, on peut filmer jusqu’en 2,8K à 60 im/s avec Dolby Vision et ProRes activés.

La vidéo de présentation d’Apple montrait une énorme différence avec ce mode. En réalité, la stabilisation en mode standard est déjà bluffante. Néanmoins, nous avons tourné une scène de course en secouant volontairement le téléphone pendant le tournage. Les résultats sont hallucinants, comparables à ce que l’on obtient avec un bon gimbal. Voyez plutôt.

Nouveau roi de l’autonomie

test iphone 14 pro max autonomie

© Presse-citron

Longtemps critiqué pour l’autonomie famélique de ses iPhone, Apple a trouvé la formule magique il y a quelques années et est parvenu à hisser les dernières générations parmi les références du marché. L’année dernière, l’iPhone 13 Pro Max a même gagné le titre de smartphone le plus endurant toutes catégories confondues (et de loin).

Cette année, l’iPhone 14 Pro Max, malgré sa batterie un poil plus petite (4323 mAh contre 4352 mAh) fait encore mieux que son grand frère. D’après les résultats de notre laboratoire 01Lab, il faudra 27h21 pour épuiser complètement la batterie, soit deux heures de plus que l’iPhone 13 Pro Max et huit heures de plus que le Reno8, smartphone le plus endurant de l’univers Android. Voilà pour les chiffres.

Au quotidien, il est vrai que nous avons été agréablement surpris par l’excellente autonomie de l’iPhone 14 Pro Max. Le dernier né d’Apple est de loin le modèle que nous avons eu à recharger le moins souvent durant un test. Malgré des sollicitations régulières, nous avons même tenu près de deux jours avec une seule charge. Impressionnant.

Nous aurions aimé en dire autant de la charge, toujours très décevante pour un modèle vendu à ce prix. D’ailleurs, Apple se garde bien de mettre en avant cet aspect de l’appareil, se contentant d’une petite ligne dans la fiche technique indiquant un temps de charge de 50% en 35 minutes avec un chargeur 20W qui, en plus, n’est pas fourni.

Ces performances sont beaucoup trop justes pour un modèle de cette envergure. Et la compatibilité avec la charge sans fil Magsafe ou Qi ne viendra pas nous consoler. Les concurrents font beaucoup mieux.

Et l’iPhone 14 Pro ?

L’iPhone 14 Pro partage l’intégralité des caractéristiques de l’iPhone 14 Pro Max, à quelques petits détails près.

Le principal point de différenciation est bien évidemment sa taille. Bien plus petit, il intègre un écran de 6,1’’. Ce format facilite la préhension et autorise même une utilisation confortable à une main. Plus léger, il se glisse aussi plus facilement dans une poche. Comme son prédécesseur, le format de l’iPhone 14 Pro reste le meilleur compromis entre bonne prise en main et confort visuel.

L’autre différence notable se situe bien sûr derrière l’écran. Puisqu’il est plus petit, l’iPhone 14 Pro embarque une batterie moins volumineuse. Ainsi, son autonomie impressionne moins. Avec un score de 19h28 sur nos tests 01Lab, il se positionne loin derrière l’iPhone 14 Pro Max et ses 27h21 en utilisation polyvalente. Cela ne l’empêche pas de figurer parmi les smartphones les plus endurants du marché.

Enfin, l’iPhone 14 Pro est un modèle légèrement plus accessible (1 329 euros pour le modèle 128 Go). Mais à ces niveaux de prix, les 150 euros d’écart avec la version Max font-ils la différence ?

Non, vraiment, ce qui oriente le choix vers le Pro ou le Max est bel et bien leur taille et, dans une moindre mesure, leur autonomie. Pour le reste, c’est du pareil au même.

iPhone 14 Pro 128 Go au meilleur prix
Prix de base : 1 329 €

Voir plus d’offres

iPhone 14 Pro Max 128 Go au meilleur prix
Prix de base : 1 479 €

Voir plus d’offres

Test iPhone 14 Pro Max : notre avis

D’un point de vue technologique, l’iPhone 14 Pro Max est une pure merveille. Apple reprend ce qui a fait le succès de la génération précédente, améliore la plupart des points et apporte un brin de nouveautés.

En dehors de son autonomie record, de son magnifique écran, de ses talents de photographe et de vidéaste, l’iPhone 14 Pro Max se distingue par ce petit rien qui fait la différence. Nous parlons bien sûr de Dynamic Island, cette optimisation logicielle qui change complètement la façon d’utiliser un iPhone. De là à dire que ce petit îlot justifie à lui seul le passage au nouveau modèle, n’exagérons rien.

Si vous avez un iPhone 13 Pro/Pro Max ou un iPhone 12 Pro/Pro Max, vous pouvez passer votre chemin. Si vous avez un iPhone 11 Pro, pourquoi pas. Si votre iPhone est plus ancien alors vous ne serez pas déçu, c’est une certitude.

Au regard de son prix ébouriffant, l’iPhone 14 Pro Max n’a de sens que pour les possesseurs de modèles vieux de 3 ans et plus. Pour les autres, mieux vaut attendre l’iPhone 15 Pro/Pro Max qui marquera une nette évolution. C’est en tout cas ce qu’a promis Apple.

iPhone 14 Pro Max

1 479€

Performances et interface


10.0/10

Autonomie et recharge


9.0/10

Rapport qualité-prix


8.5/10

On aime

  • Design toujours aussi séduisant
  • Ecran magnifique
  • Dynamic Island
  • Autonomie monstrueuse et performances de haut vol
  • Référence en photo et vidéo

On aime moins

  • Charge toujours trop lente (et chargeur non fourni)
  • Le lighting fait encore de la résistance
  • Appareil photo encore perfectible (notamment en basse lumière)
  • Lourd et encombrant
  • Prix stratosphérique !


Test iPhone 14 Pro Max : c’est de la Dynamic !